09 mai 2012

une femme fuyant l'annonce

Ce livre de David Grossman est un des plus beaux qu'il m'ait été donné de lire. D'une richesse infinie qu'il ne s'épuise pas à la première lecture et qu'il faudrait pouvoir le relire et le relire encore. Le réduire à l'épopée d'un trio à la Jules et Jim sur fond de conflit israëlo-palestinien ou à la fuite éperdue d'une mère serait trop facile mais serait déjà très bien quand même. Le point de départ c'est cette évidence, Ora ne restera pas chez elle à attendre que l'on vienne lui annoncer la mort de son fils, elle partira randonner... [Lire la suite]
Posté par angelots à 03:01 PM - - Commentaires [6] - Permalien [#]