05 mai 2012

Propaganda

Les pavés, les murs parisiens sont tagués, affichés aux couleurs d'une autre idée de la France. Un séjour à Paname entre les deux tours, le nez en l'air pour ne rien rater des monuments, passants, street art, on tombe forcément sur le duo placardé, déchiré, détourné. Hier soir, alors que j'étais en travers du lit, fauchée par une gastro assassine, j'aperçois par la fenêtre mon amie N., élue à la mairie de ma bonne commune de Bègles, distribuant dans les boîtes aux lettres un dernier tract. Un dernier tour de manège pour... [Lire la suite]
Posté par angelots à 01:36 PM - - Commentaires [5] - Permalien [#]