CORNOUILLER_008

Dans le parc où je déjeune en ce moment il y a un cornouiller porte-fraise. Toujours à l'affût d'une nouvelle recette de confiture à tester, je me suis renseignée sur le net. Fruit comestible, sans grand interêt gustatif. Dont acte. Qu'à cela ne tienne, j'ai ramassé les fruits tombés de l'arbre et rapporté mon larcin à la maison.

DSC00533

DSC00537

A la cuisson, je m'aperçois que le fruit est plein de pépins qui ressemblent assez à des perles de tapioca. Je passe la confiture au moulin à légumes et remet à cuire quelques minutes non sans avoir goûté et rectifié l'amertume en ajoutant un bouchon de rhum blanc. La vanille qui a cuit avec les fruits est bien présente, le goût du fruit est à quasi inexistant mais la texture est intéressante. Une compotée plus qu'une confiture. A mon avis, on ne va pas se bousculer à la maison pour lécher la cuillère mais qu'importe, je suis satisfaite. Ma confiture de cornouiller me plaît, elle accompagnera aussi bien un foie gras, qu'un fromage ou une tartine beurrée.

DSC00541

confiture de cornus capitata - pour un petit pot et un fond de ramequin -

500 g de fruits bien mûrs
250 g de sucre en poudre
1 gousse de vanille coupée en morceaux
1 bouchon de rhum blanc

CORNOUILLER_010